TECHNIQUE INTROSPECTIVE: MON BESOIN CACHé

Le besoin caché
Je veux mais les autres ne veulent pas : J’ai des attentes, des envies qui ne sont pas satisfaites, auxquels les autres ne répondent pas
Situation : Je veux mais les autres ne veulent pas. J’ai des attentes, des envies qui ne sont pas satisfaites, auxquels les autres ne répondent pas. Il peut aussi s’agir de quelque chose qu’on a du mal à faire/à dire à quelqu’un, des attentes, des besoins qu’on arrive pas définir ou à respecter par rapport à soi-même. Situations où l’on a envie de fouiller en soi ses propres besoins, et non pas « ce que je veux ». Je sens qu’il y a un mélange entre désir et besoin. Déroulé :
1. Première improvisation :
Monologue intérieur avant de démarrer.
Improvisation de la scène : la scène s’arrêtera quand on aura vu le conflit, le problème, l’insatisfaction. On ne la résout pas sur la première improvisation. .
1bis. Monologue intérieur :
Monologue intérieur après la scène : Quelles sont les pensées principales qui m’habitent après la scène ? Le protagoniste essaye de les faire dérouler, les pousser et se laisse aller à l’improvisation.
Consignes : « monologue libre sur ce qui vient de tes ressentis, de tes jugements sur toi même ou sur l’antagoniste après avoir vécu cette scène. Ou d’autres choses qui sortent… »
Consignes pour le public ensuite : Le public va ensuite venir sur scène et donner à entendre et voir une posture – image / une phrase – un mot que la personne a faite / dite et qui l’a marqué, qu’elle a retenu.
Option A : La personne (protagoniste) a surtout eu des jugements / auto-jugements : étape 2
Option B : Si la personne a surtout eu des ressentis : étape 3 on va construire l’image de ces ressentis.
Option C : Si la personne a évoqué des besoins : étape 6
2. Auto-jugements / Jugements :
Face à chaque auto-jugements / jugements, on crée des images des ressentis, du sentiment qui amène à ça, qui fait dire ça…
Puis, on va proposer des images des sentiments : face à chaque chacal, le protagoniste va proposer une image de son ressenti. Le public peut l’aider. Quelqu’un du public prend l’image.
3. Les images des ressentis :
On construit l’image ou les images du ressenti que le protagoniste a pu exprimer lors du monologue intérieur post-improvisation initiale.
(Attention : un vrai ressenti au sens CNV. Pas vis-à-vis d’un autre).
4. Nouvelle improvisation avec ressenti :
Le protagoniste (et l’antagoniste éventuellement) choisit le sentiment qui lui semble le plus fort. La personne du public qui fait l’image du sentiment va donc rejouer l’improvisation en étant que ce ressenti de façon amplifié.
5. Recherche collective des besoins cachés :
– Soit on rejoue la scène et en mode théâtre forum, on tape dans nos mains et monte sur scène pour faire des propositions de besoins.
– Soit à la façon forum éclair, la personne qui fait l’image du ressenti se place au milieu et tout le monde fait des propositions, le protagoniste choisit une image et formule la phrase : « Quand je me ressens comme ça, c’est mon besoin insatisfait de… »
6. Recherche des « passeurs » :
Travail personnel du protagoniste de recherche des 3 figures qui l’ont aidé ou l’aident aujourd’hui à satisfaire ce besoin dans sa vie. Crée 3 images de ces 3 figures et leur donne une phrase à dire, peut nous dire qui ils sont pour lui. Des personnes du public viendront prendre chaque image + phrase.
7. Improvisation finale :
Le protagoniste se place sur la scène et place ces 3 figures aidantes autour de lui. Temps de méditation où le protagoniste va imaginer en lui ce besoin comme étant satisfait. Et petit à petit les 3 figures s’activent pour l’aider dans cette recherche. Puis démarre l’improvisation initiale avec la satisfaction du besoin.
Et improvisation finale à proprement parler, face à l’antagoniste, avec éventuellement intervention des figures passeurs quand nécessaire.
Si besoin : Si le protagoniste sent que ce n’était pas tout à fait ce besoin qui était le plus important, on refait les étapes nécessaires.

Texte de Noémie  (Ficelle et Cie) nomiedumont@yahoo.

1 réflexion sur « TECHNIQUE INTROSPECTIVE: MON BESOIN CACHé »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *