Voyage dans le réseau : TO et santé (groupe L’attelage, Lorient)

GROUPE L’ATTELAGE (Lorient) : thème : LA SANTE
Entretien (par téléphone) réalisé par JF début janvier 21
Ce texte a été corrigé, complété et approuvé par Frédérique

Nos amis Frédérique et Cyprien travaillent beaucoup sur le thème de la Santé, avec des professionnels et avec des « habitants ».

J’étais intrigué par leurs interventions en APP (Analyse de la Pratique Professionnelle). J’ai demandé un RV téléphonique et Frédérique m’a parlé longuement de leur travail. Mes propres récits en échos, au cours de l’entretien, sont en italique. (JF)

Les APP, au centre de formation des étudiants.
Ce sont surtout des personnes de l’intervention sociale et médico-sociale, ils s’occupent aussi de placements familiaux, certains sont jeunes, en cursus classique, d’autres ont déjà une expérience professionnelle, parfois longue, dans le domaine.
Nous avons des groupes d’environ 10, quelquefois un peu moins, pendant 4 fois une journée. En général, on leur propose le premier jour, en théâtre image, de s’interroger sur ce qui est difficile au quotidien. On aborde en forum notamment les relations entre collègues, la posture du stagiaire sur le terrain, les positionnements éthiques avec les usagers, les limites du protocole imposé dans certaines situations. Ensuite : « pourquoi ils ont choisi de faire ce travail ? «  et d’exprimer les problèmes de relations avec leurs divers collègues…. Souvent, ils sont « en stage » dans une structure, donc, hiérarchiquement en dessous des autres, d’autant plus s’ils sont jeunes et avec peu d’expérience. Nous essayons d’aborder deux scènes, deux situations par jour. Pour chaque théâtre forum : au moins 35 minutes.

Nous utilisons beaucoup la technique du pilotage / copilotage
…car ils ont une grande envie, un grand besoin, de parler, parler et… d’être écouté·es. Alors que souvent nos techniques d’image réclament, justement, l’absence de mots ! Comment accueillir ce besoin ?

Nous pratiquons souvent la technique des « patates ». Ces patates sont des « ensembles » au sens mathématique du terme, des groupes qui se forment après discussion…. Cela nous sert notamment d’introduction au pilotage/copilotage. Bien utile lorsqu’on est en demie journée pour pouvoir amorcer la discussion dans le groupe, et, en tant que joker, avoir une vue d’ensemble des thématiques, problématiques du groupe.

J’avais rencontré moi aussi ce besoin très fort de parler, notamment en travaillant avec des aides à domicile. Ces femmes n’avaient bien entendu aucune supervision, aucun espace de parole collective, et chacune se retrouvait seule auprès d’une vieille personne, ou d’une famille, dans des situations où elle côtoie la détresse, la maladie, la tristesse. Alors, rencontrer des collègues dans une formation… Une aubaine !

On peut rapprocher cette technique d’un des prolongements du fameux «occuper l’espace ». Au début, c’st le côté « jeu » qui domine : marcher seul, en bouchant les trous qui se forment sur le plateau, et en l’équilibrant, puis au clap de l’animateur se grouper par 2, par 3 par… toujours en équilibrant le plateau, puis se grouper par critères visibles (tenure, couleurs, taille, âges) puis par critères invisibles : lieu de travail, de naissance, statut social, fonction, rapport au TO etc… Cela devient un exercice de connaissance, et si le joker demande de se regrouper par « opinions, problèmes au travail (ou ailleurs), oppression vécue » évidemment, on permet alors la parole dans le sous-groupe, avec des prolongements divers.

Nous parlons aussi d’un exercice proposé par Chen Alon, dans une série consacrée à « l’identité ». On est en cercle, et une personne du groupe qui vient au centre et lance « qui comme moi, pense, fait, vit, ceci cela? Venez me rejoindre ! » On les regarde au centre, puis ils retournent rapidement reprendre une place, mais il y a une place de moins que de participants, le dernier vient alors au centre et lance une autre identité, cela peut aller du « qui a, comme moi, 2 frères ? » à des choses très identitaires, comme « qui, comme moi, a peur qu’on me voit aller à la mosquée ?» Peuvent suivre des créations de groupes, des échanges, des récits, des impros.

Revenons au pilotage/co-pilotage

Avec une dizaine de participant·es, nous arrivons à la présentation d’un récit par chacun·e. Le groupe en sélectionne deux que l’on montera avec eux et que l’on jouera ensuite en forum.
De mon côté, je pratique pilotage/copilotage surtout pour obtenir des images différentes, créées simultanément l’une par le pilote, l’autre par le co-pilote, du « moment crucial » de l’oppression racontée, et travailler ces images avec le reste du grand groupe.

Le contenu

Bien sûr, ils abordent leurs rapports aux collègues, mais aussi leur posture : notamment le désir de ne pas avoir une position surplombante dans les familles. Ils racontent par exemple, « on est dans une famille pour un sujet précis, et parfois on voit toute autre chose ! … On en fait quoi » ? Une fois, un participant a monté un TF où, allant dans une famille avant un placement d’enfant, il est témoin de violence sur animal de compagnie. « est-ce hors sujet ? Que faire ? »

 EDUCATION POPULAIRE ET SANTE.

L’attelage travaille avec un centre de santé, dans un quartier dit prioritaire.
La demande est originale : les 4 infirmiers ou médecins du centre, grâce à une subvention de la ville, commandent à L’attelage une intervention de 2 jours. Intervention pas avec eux, mais avec des « habitants » des potentiels « patients » pour participer à un diagnostic sur le rapport des habitants avec le corps médical !
Ce sera début mars, il est prévu d’y avoir une dizaine d’habitants. On fera forum au sein de l’atelier à partir des histoires du groupe, pas de représentation publique prévue.

Ce type de travail semble tout à fait passionnant, et nous évoquons les nombreuses scènes de TF rencontrées dans les ateliers TO, qui mettent en cause l’attitude, le pouvoir des soignants, les humiliations chez le gynéco, etc…

Je reste curieux de savoir comment et par qui va être constitué ce groupe d’habitants !

Sur THEATRE DE L’OPPRIME et SANTE, voir aussi:
– le TO de Cherbourg qui forme des infirmIer•es et des médecins en santé mentale,
– les TF sur les addictions (Naje, TOP, Ficelle…)
– la formation des professionnels hospitaliers de la néo natalité (TOP !)
– les chantiers de Naje et leurs scènes sur les hôpitaux.
– … (complétez!)
Les remarques, questions, récits sont les bienvenus, ci-dessous !

JF Martel jf.martel@orange.fr 06 85 54 99 68

Frédérique et Cyprien lattelage.tf@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.