Théâtre de l'Opprimé.e de Nantes

Théâtre de l'Opprimé.e de Nantes

Le Théâtre de l’Opprimé.e de Nantes est une troupe de comédien.nes amateur.es militant.es, féministes, syndicalistes, antiracistes qui travaillent à partir des méthodes proposées par Augusto Boal et par les mouvements d’éducation populaire pour proposer une autre façon de débattre afin de trouver ensemble, comédien.nes et public, des solutions individuelles et collectives aux situations d’oppressions vécues.

Créé en 1995 à l’occasion de la venue du Centre du Théâtre de l’Opprimé Augusto Boal pour un projet avec des habitant.es d’un quartier populaire à Nantes, le groupe s’est constitué en association loi 1901 en 1997. En 2016, nous sommes une dizaine avec les mêmes objectifs politiques : lutter contre les discriminations sexistes, racistes, développer la citoyenneté, la solidarité, viser l’émancipation, l’autonomie. Il s’est formé et continue à se former avec NAJE.

Ses activités :

  • Les premiers théâtres forum ont été créés début 1996 sur les discriminations à l’hôpital, le racisme dans les transports urbains, la sexuation des métiers et filières scolaires.
  • Depuis 20 ans nous travaillons toujours en partenariat avec une association, un syndicat, un collectif … pour définir le projet sur lequel nous travaillons et créons nos forums
  • Nous avons présenté nos théâtres forums à Nantes, dans sa banlieue, dans la région des Pays de la Loire, en Bretagne et à Toulouse.
  • Nous organisons des stages d’intégration et de formation au théâtre forum

Ses principales thémathiques :

Les violences policières, le droit au logement, l’emploi et le sexisme, le pouvoir médical, la famille, les violences faites aux femmes, la souffrance au travail, la prévention de la prostitution, les droits des enfants, les discriminations, l’accès à l’art, l’éducation, le droit de choisir et les droits des femmes …

Contact :

Site : http://theatreopprime.wix.com/nantes

Camille 06 63 36 86 75 ou Roselyne 06 73 62 77 59

« Il faut que se créé une certaine agitation : si personne ne change le monde, il restera ce qu’il est, si personne ne change la pièce, elle restera ce qu’elle est »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *