La technique des deux groupes polarisés

Cette technique est le préalable à la création d’un forum polarisé, c’est-à-dire d’un TF avec deux points de vue dans le même Théâtre Forum. Mais elle peut aussi être utilisée « en soi ».

Principe : Le groupe n’est pas homogène, veut-il travailler là-dessus ?
Si oui, il s’agit d’abord d’obtenir 2 polarisations, c’est-à-dire la moitié environ du groupe qui pense, veut, ou se sent ainsi, l’autre moitié qui pense, veut, ou se sent le « contraire ». Cela fait 2 groupes polarisés. Quand le groupe est nombreux, par exemple 40 personnes, il vaut mieux s’attacher à trouver 2 thèmes « polarisants » et obtenir 4 groupes polarisés sur ces 2 thèmes.

  1. Comment obtenir ces groupes ?
    On fait une série d’interventions : chaque volontaire, successivement, vient se mettre face au grand groupe et demande : QUI VEUT, PENSE, SE SENT, COMME MOI, « ceci cela… » ? Le « COMME MOI » est fondamental : il s’agit de réunir des alliés.Parfois, une partie du grand groupe reste indécis : j’y vais ? ou je reste avec les « opposants » ? Insister pour que les gens choisissent un bord ou l’autre.Repérer quels sont les sujets, les items, qui sont le plus loin du consensus : c’est-à-dire les sujets ou la moitié du groupe est d’un bord, l’autre moitié de l’autre bord. Il n’est pas utile dans cette technique de retenir des sujets avec faible minorité, où par exemple 4 personnes seraient d’un côté et 16 de l’autre…. Il faut retenir les sujets qui divisent vraiment l’ensemble du groupe, pas seulement une minorité.
    Ensuite, chacune et chacun fait le choix sur une liste établie au mur, qui ne regroupe que les thèmes qui « polarisent à 50/50 : chacun rejoint le groupe qu’il veut, physiquement, sans débat. Seuls les thèmes qui polarisent vraiment (50/50) sont gardés : 2 groupes donc, ou 4 groupes, suivant la taille de l’atelier.
  2. le travail d ‘images
    1. Première étape :
      Le groupe A en ligne, face au groupe B en ligne lui aussi, va répéter 3 fois « nous vous regardons et vous nous regardez ». Puis réciproque.
    2. Images  « je vous vois » :
      Le groupe A fait l’image corporelle de « comment je les vois » (concrètement, c’est + ou – comment je vois celui ou celle qui est face à moi). On peut aussi demander à ceux de du groupe B de reprendre l’image qui les touche le plus, qui résonne… Puis réciproque.
    3. Images « vous nous voyez » :
      Eventuellement, chacun du groupe A fait l’image de comment il imagine que les autres, (ceux du groupe B), les voient. (puis réciproque, évidemment)
      2 VARIANTES:

      • Chaque personne du groupe fait une image de pourquoi elle est dans ce groupe, ses raisons profondes
      • un groupe demande à l’autre groupe de faire des images qui répondent à une question qu’il se pose, par exemple : « pourquoi vous craignez que… ? » «  pourquoi vous êtes en désaccord avec…. ? »
    4. Passer de l’image « je vous vois » à l’image « vous nous voyez » :
      comme dans d’autres TK d’image, chacune et chacun se transforme de l’une à l’autre, par claps successifs des jokers ou pas.
    5. Se confronter :
      Chaque ligne avance avec une image assumée, mais chargée de colère voire de haine… jusqu’à l’autre ligne, puis recule.
      Chaque ligne avance avec son image assumée, mais puis traverse l’autre ligne, en étant cette fois chargé d’amour.
      VARIANTE:
      Chaque ligne avance avec son image assumée, puis change en prenant l’image telle qu’il ou elle s’est imaginée que l’autre le ou la voyait.
  3. Dans chaque groupe : « comment nous voient-ils ? »
    Chaque groupe s’assoit en cercle, durée : 7mn (½ quart d’heure) plus, s’ils sont plus de 7, moins s’ils sont moins nombreux) une ou un rapporteur qui prend les notes, une ou un donneur de parole, à chaque personne de dire « comment je pense que les autres nous voient ». Important : pas de critiques, pas de censures, on note tout ce qui est dit, sans réponse d’une personne à l’autre. Quand le temps est écoulé, on stoppe, même si tout le monde n’a pas parlé.
  4. La ou le rapporteuse change de groupe
    Il ou elle va lire, sans réponse, ses notes à l’autre groupe, puis retourne dans son groupe.
  5. Créer une réponse esthétique
    Chaque groupe à 15mn (20 mn?) pour créer une chanson, une peinture, une scène de théâtre, un T.F., à jouer devant l’autre groupe. Thème : « en ayant entendu comment ils nous voient, voilà ce qu’on a envie de leur montrer ».
  6. Montrer la réponse esthétique
    (On regarde, et si c’est un TF on intervient)
  7. Retours sur ces réponses
    plusieurs possibilités suivant le temps disponible.
    Grand cercle avec les 2 polarités réunies : on peut alors prendre la parole et faire des remarques « perso » (c’est-à-dire plutôt de l’ordre du ressenti et des idées, plutôt que de la valeur artistique).
    S’il y a 4 groupes, (sur deux thèmes, donc) les 2 premiers groupes polarisés, assis en cercle, peuvent être entourés par les 2 autres groupes, assis dans un second cercle. On peut alors, dans un deuxième temps, donner la parole au second cercle, sur ce qu’il a vu des relations et de l’ambiance dans le premier. On inverse ensuite, évidemment).
  8. Nouvelle réponse esthétique
    En fonction des retours, on peut commencer par un bref moment d’échanges sur ce qu’on a retenu, puis reprendre le processus au point E… etc… !

Cette technique est le préalable à la création d’un FORUM POLARISE c’est-à-dire d’un TF avec deux points de vue dans le même théâtre forum. Mais elle peut
aussi être utilisée « en soi ».

Notes de JF Martel du 8, relues et corrigées le 14/1/17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *