2 jeux (Fatima)

  1. Le jeu des chaises (Fatima)  :

    Consignes : les participants prennent tous une chaise et s’installent avec, dans tout l’espace, dans le sens qu’ils veulent. Un des participants choisit de devenir un monstre oppresseur. Il quitte alors sa chaise pour se positionner dans le coin opposé. Pour rejoindre une chaise, donc il doit marcher lentement mais il en est empêché par l’ensemble des opprimés qui courent alors vers cette chaise pour ne pas la laisser vide. Ce faisant, ils libèrent alors leur chaise qui devient la nouvelle cible de l’oppresseur… Il représente la force, le pouvoir et donc il n’a pas besoin de courir pour!  Toute personne qui se lève a l’obligation de quitter sa chaise et d’en trouver une autre vide. Si l’oppresseur arrive à s’asseoir sur une chaise vide, l’opprimé debout devient alors le nouvel oppresseur. Pendant tout le jeu, cela se fait dans le silence.

    Ce jeu permet de travailler sur les stratégies, la solidarité, l’écoute et le travail d’équipe.

  2. Battle de mots (Fatima) :
     
    On se met en cercle et on dit (mais sans se suivre) les lettres de l’alphabet. Quand la même lettre est donnée plusieurs fois, les personnes qui l’ont dite, vont au milieu et doivent trouver des mots commençant par cette lettre, chacune leur tour, elles peuvent être soutenues par les autres joueurs qui donneront aussi des mots. Quand il y a eu plusieurs propositions, le meneur de jeu fait repartir l’alphabet à la lettre suivante et ainsi de suite.
    Pour ne pas mettre les joueurs en difficulté, vous pouvez aussi écrire l’alphabet au tableau. 

voilà, bises
Fatima Berrahla, Naje.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *