Pas à Passo

Pas à Passo

« Être citoyen.ne, ce n’est pas que vivre en société, mais aussi la transformer » (Augusto Boal)
 
Qui sommes nous ?

Pas à Passo, basée à Amiens depuis 2013, s’active à développer et démocratiser les moyens de productions artistiques, utilisant pour cela les techniques du Théâtre de l’Opprimé.

Nos projets se construisent avec des organisations socio-culturelles, des associassions militantes et les universités, etc…
En fonction des envies, des besoins et des moyens, nous explorons des sujets fondamentaux à partir du point de vue des opprimé.es, dans un souci d’éthique et de solidarité, en cohérence avec la méthodologie.

Pas à Passo fait parti de plusieurs réseaux locaux et internationaux tel que le réseau Madalena Teatro das Oprimidas, du Réseaux America Latina de Théâtre de L’Opprimé do et nous travaillons en relation directe avec le Centro de Teatro do Oprimido de Rio de Janeiro . En Europe, nous faisons partie de TOgether International Theatre Compagny et en France, nous coopérons avec plusieurs associations de Théâtre de l’Opprimé.

Ateliers
L’objectif est de mettre en place les bases nécessaires à l’acquisition des compétences pour la pratique du Théâtre de l’Opprimé.

Pas à Passo propose donc à tous ceux et celles qui le souhaitent des ateliers de découverte et approfondissement de la méthodologie du Théâtre de l’Opprimé . Chacun atelier a sa forme propre et se base sur un thème ou une technique spécifique.

Spectacles de Théâtre-Forum
Un Théâtre Forum est une question posée par les participant.e.s engagé.e.s au public . L’objectif est certes de d’informer, de sensibiliser, de débattre, mais surtout d’élaborer des stratégies d’actions et d’explorer les pistes de leur réalisation concrète et collective . C’est une répétition de la révolution disait Boal, une répétition des transformations sociales nécessaires .
 
Laboratoires
Les labos sont des espaces d’exploration esthétique et d’analyse dans lesquels nous partageons nos points de vue, fortifions nos connaissances et affinons notre perception des thèmes abordés . Ils servent aussi de veille et d’actualisation des pratiques ou encore à systématiser un processus de techniques, une façon de faire, en adéquation avec un nouveau thème.
 
 
Formations
Elles s’adressent à des personnes qui ont déjà fait du Théâtre de l’Opprimé et qui désirent approfondir leurs connaissances théoriques et pratiques. La méthodologie du Théâtre de l’Opprimé étant toujours en construction et en développement, ces formations permettent d’actualiser ses connaissances . Elles sont également l’occasion de réaliser des échanges de pratiques et de construire des réseaux solidaires.
 
Coopération Internationale
Pas à Passo réalise des échanges avec des réseaux de Théâtre de l’Opprimé d’Europe et d’Amérique latine : Madalena Internacional – Teatro das Oprimidas, America Latina de TO, France.
Il s’agit de créer un réseau national et international de partenaires afin de construire des projets communs, par exemple : TOgether International Theatre Compagnie.
 
 
Notre équipe
 
Claudia Simone
Directrice artistique de Pas à Passo, Pédagogue, formée par Augusto Boal au Centro de Teatro do Oprimido (Brasil), elle engage son savoir faire dans la lutte pour l’équité entres les genres, contre le racisme et dans l’évolution du théâtre journal à travers divers projets locaux et internationaux.
 
Depuis plus de 15 ans elle a accrue son expérience dans la diffusion du Théâtre de L’Opprimé dans les prisons, les hôpitaux psychiatriques, auprès des femmes, des adolescent.e.s et des migrants.
 
Bastïen Viltart
Formé par plusieurs groupes de TO en France, contre les violences faites aux femmes, le sexisme et l’homophobie, les discriminations sociales, il a prolongé sa pratique avec l’équipe du Centro de Teatro do Oprimido (Brasil).
 
Aujourd’hui, en tant qu’étudiant en sociologie, il questionne, par le biais du Théâtre de l’Opprimé, le rôle possible des hommes dans la lutte contre le sexisme. Au sein de Pas à Passo, il administre les projets de la compagnie et contribue en autre, par sa formation de cinéaste, à l’évolution du Théâtre Journal.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *